Si vous voulez savoir quelle est la vraie vision des étudiants étrangers sur les Français, c’est par ici !  Témoignage d’une jeune espagnole.

Monica*, 17 ans,  jeune étudiante d’origine espagnole, vit à Nantes depuis maintenant 2 ans. Elle a choisi de nous faire partager une partie de sa vie en s’exprimant en espagnol, sa langue maternelle, sur sa vie depuis qu’elle est en France. Elle nous parle de son intégration, ainsi que de son apprentissage du français, et nous fait partager son ressenti avec ses points positifs… et ses points négatifs… bah oui, parce que si les « cuisses de grenouilles » étaient parfaites, ça se saurait!

 « Hace ya dos años que vine a Francia, la verdad que fue algo difícil. La primera opinión que tuve sobre los Franceses fue que eran unas personas que hacían mucho la bisa, ya que sin conocerme me saludaban con dos besos, algo que para mi no me parece natural. Lo que más llamó mi atención fue la primera pregunta que me hicieron es decir « ¿Fumes? ».  Ademàs, Francia tiene muchas cosas buenas como el queso o la amabilidad que todo el mundo tiene. Aunque también tiene cosas malas como el estrés de todos los estudiantes por cualquier cosa, lo que a mí parecer no llegan a disfrutar de su adolescencia porque pasan la mayor parte del tiempo estudiando.  Cuando estuve por primera vez en un colegio francés, el año pasado todo el mundo me empezaba a hablar, pero yo no sabía ninguna palabra, ni decir « Hola » en francés.

Mientras que todas las personas en ese instituto me « hablan en espagnol ». Este no era mi primer cambio de país ya había hecho otros antes. Pero como era pequeña fue mucho más facíl adaptarme. No fue el caso de Francia, porque había la berrera lingüística. La gente perdió interés por hablar conmigo y pase un año medianamente sola, hasta que entre en el instituto en el cual estoy actualmente, donde encontre a personas maravillosas que me han hecho darme cuenta que los Franceses son muy simpáticos, amables y que hacen cualquier cosa por los demás. Para concluir el texto me gustaría decir lo bueno y amables que son los Franceses con los extranjeros por lo que recomiendo a todas las personas que quieran vivir en este país o a cualquier persona que quiera vivir una nueva experiencia ».

« Cela fait deux ans que je suis venue en France, pour tout vous dire, ça à été quelque chose de difficile. La première opinion que j’ai eue sur les Français : c’était des personnes qui faisaient beaucoup la bise. Bien que sans me connaître, ils me saluaient avec deux bisous, quelque chose qui ne me paraît pas naturel. Ce qui a le plus attiré mon attention a été la première question qu’ ils m’ont posée, c’est-à-dire « Est-ce que tu fumes ? ». De plus, la France comporte de bonnes choses comme le fromage ou l’amabilité que tout le monde a. Il y a de mauvaises choses, comme le stress que tous les étudiants ont pour tout et n’importe quoi. Ce qui pour moi est mauvais parce qu’ ils ne profitent pas de leur adolescence, trop occupés à étudier. Quand l’an passé je suis venue pour la première fois dans un collège en France, tout le monde commençait à me parler en français, mais moi je ne savais rien dire, ni-même « bonjour ».  Aujourd’hui, toutes les personnes de ce lycée me parlent en espagnol.

« Les Français font beaucoup la bise »

 Ma venue en France n’a pas été mon premier changement de pays, j’en ai déjà fait d’autres avant, mais comme j’étais petite, mon adaptation a été plus facile. Ça n’a pas été le cas pour la France, quand j’étais au collège, parce qu’il y avait la barrière de la langue. Alors les personnes ont perdu tout intérêt à me parler et j’ai passé un an pratiquement seule, jusqu’à ce que j’entre au lycée, ici à Nantes. J’ai rencontré des personnes merveilleuses qui m’ont fait prendre conscience que les Français sont très gentils, aimables et qu’ils feraient n’importe quoi pour les autres. Pour conclure, j’aimerais dire que les Français sont de bonnes personnes, qui sont vraiment sympathiques avec les étrangers. C’est pour cela que je recommande ce pays à tous ceux qui veulent y vivre, ainsi qu’à tous ceux qui veulent vivre une nouvelle expérience. »

Zélie SAINT-MACAIRE

*Le prénom a été modifié