Ce week-end, 20 et 21 mai, se déroulait le festival Expresso. Un mail d’un participant nous a été envoyé. Un lanceur d’alerte inquiet. Nous avons mené l’enquête.

Sans titre

En apparence, une journée (et une nuit) ayant pour but de mettre les jeunes dans les conditions d’une vrai rédaction: la réalité est toute autre. En effet, les orgas, plus connus sous le nom de « tee-shirts rouges », se sont installés comme de vrais despotes au sein du festival. Leurs pratiques sont douteuses:

  • organisation de jeux à connotation sectaires, tels que la ronde, le chi-fou-mi géant ou la salade ayant pour objectif « une chaussure (rouge ? ) »
  • Obligation de rester éveillé 15h d’affilée pour écrire 10 articles. L’objectif étant clairement d’endoctriner les jeunes présents, car cela est réalisé dans des conditions difficiles: l’interdiction de dormir va de pair avec celle de boire du café. De plus, ils sont entourés de chants politiques répétitifs. Méthode utilisée à l’époque nazie pour faire admettre à des enfants juifs qu’ils ne l’étaient pas.

IMG_8866

  • Sonnerie quasi militaire nous appelant à venir chercher les sujets de nos articles. Ceux-ci étant jetés à la foule. Littéralement comme à des animaux.
  • Enfin, le plus étrange est le fait que nous soyons filmés tout le long de cette épreuve et que certaines images seront diffusées au sein du festival. BIG EXPRESSO IS WATCHING YOUIMG_8850

Heureusement qu’il existe des lois pour protéger nos sources et empêcher des gens mal intentionnés de nous empêcher de dénoncer ces pratiques 😉


Pour aller plus loin:

« cash investigation« 

Article de france tv