A l’approche de L’Euro en Pologne fin août prochain, l’équipe de France de volley-ball rassure après la désillusion des jeux de Rio de 2016. Gagnante pour la deuxième fois en trois ans de la ligue mondiale, la team Yavbou (de l’argot « bouyave » signifiant battre à plate couture) a de beaux jours devant elle.

La ligue mondiale: une compétition aux allures de coupe du monde

La ligue mondiale de volley a lieu tout les ans du mois de juin au mois de juillet. Quatre semaines de compétition qui visent à élire la meilleure nation de l’année. Au programme: neuf matchs en trois semaines pour accéder au Final Six, c’est à dire faire partie des six meilleures nations, et la dernière semaine départage  ces nations majeures avec une phase de poules puis éliminations directes (demi-finales et finales).

Ngapeth

La ligue mondiale 2017

Sur les trois dernières années, la France s’est toujours hissée jusqu’au carré final (troisième en 2016) et a été sacré deux fois (2015, 2017). Cette année, la ligue mondiale s’est déroulé du 2 juin au 8 juillet, avec comme pays hôte pour le Final Six, le Brésil.  L’équipe de France a gagné cette édition 2017  en finale face au champion olympique trois sets à deux, en ne perdant qu’un seul match (12 victoires pour 13 matchs joués) et en faisant ainsi des plus grandes nations leurs victimes. La team Yavbou a été impressionnante tout au long de la compétition avec pourtant des joueurs incontournables blessés comme Kévin Tillie, Earvin Ngapeth (les deux premières semaines), Kévin Le Roux (la troisième semaine) et Nicolas Le Goff (les deux dernières semaines). Mais les jeunes remplaçants habituels se sont révélés montrant la qualité du banc Français et pour certain s’offrant une place de titulaire même au retour des stars. Pour renforcer cette hégémonie, à trois reprise, le meilleur joueur de la semaine était français: Julien Lyneel la première semaine, Stephen Boyer la troisième et Earvin Ngapeth la dernière (en marquant notamment 29 points lors de la finale).

                  GrebennikovJulien Lyneel

Une pléiade de talent 

Notre équipe de France compte beaucoup de talents à chaque poste. Familiarisez-vous avec ces noms qui vont certainement atteindre souvent vos oreilles: Le Roux, Toniutti (cap), Chinenyeze, Clevenot, Rossard, Grebennikov (libéro)… dont trois joyaux Ngapeth, Boyer et Lyneel, élus meilleurs joueurs de la ligue mondiale (mvp).

                                            -> La demi finale contre le Canada: Ngapeth en leader

Cependant, la victoire ne réside pas que dans une poignée de talent: lorsqu’une baisse de régime se fait sentir parmi les titulaires, les remplaçants affamés subviennent au manque avec une rage et une faim sans faille. La solidarité, l’abnégation et l’orgueil de chaque joueur sont les composants essentiels des grandes équipes.

Le soutien à Paris 2024

Le soutien à Paris 2024 en célébration

Objectif: réitérer l’exploit

Il y a trois, après la première victoire de l’équipe de France en ligue mondiale, les Bleus avaient enchainés avec le titre européen. L’exploit, s’il se réitère, n’en sera que plus beaux puisqu’avant toutes ses joutes la France a d’ores et déjà décrocher son billet pour le mondial 2018 en finissant premier du tournoi qualificatif.

tem Yavbou

Que faut-il de plus ? 

Seuls les abonnés de bein sport ont pu profiter de cette ligue mondiale. Sachant l’impact que peut avoir la réussite d’une équipe nationale sur le nombre de licenciés à venir, il est regrettable qu’une équipe française qui brille reste dans l’ombre. Ce sport si peu connu des français, doit grâce à cette merveilleuse équipe se faire connaître davantage. Il faut savoir utiliser la réussite pour créer la notoriété et assurer la prospérité de ce sport qui a une pépinière à bout portant. Mais, n’oublions pas de remercier la chaine L’Equipe 21 qui offre une once de diffusion de volley par respect de pluralité sportive, leur mission.

Rendez-vous du 23 août au 3 septembres sur L’Equipe 21 pour découvrir les diamants de la team Yavbou qui ne cessent de scintiller.

Victoire team Yavbou en ligue mondiale